Accueil / Où pêcher ? / Peche au coup

Peche au coup dans les Landes

Peche au coup
Retrouvez toutes les possibilités de pêche au coup dans les Landes

Que ce soit des pêches en étangs ou lacs à la pêche à la grande, à l'anglaise, au feeder ou à la canne télescopique simple, ce n’est pas moins de 75 plans d'eau en réciprocité totale pour plus de 11 000 ha qui s'offre aux pêcheurs. Ajouter à cela, l'important réseau de rivières et fleuve pour toutes les pêches classiques et à la bolognaise ou encore les pêches à gratter pour les goujons ou les vairons, les possibilités sont infinies et tout pêcheur au coup trouvera son compte.

VIDÉO PÊCHE AU COUP LANDES

 

LES BONS COINS POUR LE COUP

Ils sont nombreux et beaucoup restent à découvrir sur l'important réseau hydrographique Landais, mais voici quelques bons coins reconnus:

Les étangs et lacs de la façade littoral
Peche au coup à Mimizan

On retrouve sur toute la longueur de la façade atlantique des étangs et lacs d’eau douce propices à la pêche par leurs caractères poissonneux et des accessibilités aisées. Ils présentent un environnement spécifique aux Landes avec des fonds sableux, entourés de pins ou de chênes pour des profondeurs moyennes relativement faibles (1.50 à 2.00 m) et une végétation aquatique pouvant être abondante. On retrouve une quinzaine de ces plans d’eau allant de quelques hectares à plus de 3 500 ha.

  • le lac de Biscarrosse-Parentis
  • le lac de Mimizan
  • le lac de Soustons
  • l’étang de Léon
  • lac du Turc

Certains de ces plans d’eau étant encore connectés directement à la mer par le biais de « courants » (de Mimizan ou de Contis) comme on les appelle ici, on retrouve la présence fort appréciable de mulets qui complète le cheptel plus classique de gardons, brèmes, rotengles ou encore de carpes.

Le Fleuve Adour-les Gaves
Fleuve Adour coup

Le sud ainsi que le sud-est du département est fortement empreint de la présence du fleuve Adour encore relativement sauvage. L’accessibilité est y est moindre mais de nombreux secteurs sont encore entretenus et dégagées pour une pêche confortable.

Le bas de l’Adour et des Gaves sont marqués par la présence de mulets en nombre important aux côtés des brèmes, barbeaux ou encore gardons.

  • secteur de Peyrehorade
  • secteur de Sames
  • secteur de Dax

En remontant son cours, les mulets se font plus rares et dans des eaux plus claires et moins profondes l’on retrouve des pêches intéressantes d’ablettes en nombre important mais également de barbeaux ou de gardons suivant les secteurs prospectés.

  • secteur de Mt de Marsan (Midouze)
  • secteur de Pontonx
  • secteur de St Sever
  • secteur de Grenade
  • secteur d'Aire sur l'Adour

Les affluents de l'Adour

Un certain nombre d’affluents de l’Adour sont très bien peuplés en goujon, vandoise et même vairons pour certains secteurs pour une pêche plus légère de prospection.

  • les Arrigans
  • les Luy
  • le Louts
  • le Bahus
  • le Gabas

Les lacs collinaires et les plans d'eau d'agrément
lac collinaire COUP

Et si des eaux calmes ont votre préférence ou que l’Adour est impraticable vous retrouverez les lacs collinaires en nombre important (une quinzaine sur le département concentrés sur le secteur sud-est) bien peuplé en poissons blancs ainsi que les plans d'eau d'agrément.

  • lac collinaire  d'Agés
  • lac collinaire de Renung
  • lac collinaire de Coudures
  • lac collinaire du Brousseau
  • lac collinaire d'Arthez
  • lac collinaire d'Armanon
  • étang d'Estibeaux
  • carpodrome et étangs d'Halco
  • étang d'Ous Pins
  • étang du Barit
  • étang de Christus
  • gravières de la Torte
  • étang de Pouillon
  • gravière Laffitau
  • étang de la Gaube

Plan du site

Où pêcher ?

La Fédération des Landes

Associations de pêche

Milieux gestion et actions

Réglementation

Animations

Photos/Vidéos

Actus/Manifs