6Accueil / Milieux gestion et actions / Création d'habitats/frayéres / Création de récifs Mimizan-Sanguinet

Création de récifs artificiels Mimizan et Sanguinet

Récifs artificiels de Mimizan

Récifs artificiels de Mimizan

Afin de réduire l’homogénéité des fonds des lacs Landais, la Fédération Départementale de Pêche en partenariat avec les AAPPMA locales ont mis en place un programme de création de récifs artificiels.


Objectifs du programme

Certains étangs et lacs landais présentent des caractéristiques remarquables par de par leur étendue importante (jusqu'à 5 500 ha) et le fait qu'ils soient totalement naturels. Leurs topographies sont néanmoins assez uniformes avec peu de relief marqué (en comparaison des retenues hydroélectriques du massif central par exemple).

Les poissons ont besoin de trouver au cours de leur cycle biologique et des saisons des habitats de différentes natures et structures pour s’épanouirent. Afin de remédier à cette faiblesse en terme d’habitats présents,  les AAPPMA de Mimizan et de Sanguinet ont décidé d’améliorer la potentialité d’accueil en réalisant des récifs artificiels en collaboration avec la Fédération Départementale de Pêche des Landes et les mairies resepectives.

Ce type d’expérience a déjà été réalisé en mer et notamment sur les côtes aquitaines (Hossegor, Mimizan, Capbreton).

 

Objectifs de l'étude 

  • diversifier les milieux
  • fixer les poissons
  • renforcer l’intérêt halieutique

Les habitats artificiels

Techniquement cela va consister à la création de récifs par l’empilement aléatoire (ou structurée) de plusieurs centaines de blocs de béton de tailles différentes. Le béton est le matériau retenu lors de ces différentes créations car il est inerte (très bonne tenue dans la durée et aucun échange néfaste pour l’environnement).

Dépose 1Dépose SanguinetDépose MimizanRécif Mimizan au sondeur

 

Avancement du projet

Les récifs de Mimizan furent les premiers à être mis en place en 2009 et sont engraissés chaque année. Quant aux récifs du lac de Sanguinet, ils ont été créés en 2011. Ceci a demandé un travail administratif long et difficile auprès des instances compétentes afin d'avoir les autorisations nécessaires.

Suivi Sanguinet
 

Ces récifs sont suivis dans le temps par des opérations de plongée pour observer le devenir des récifs et la colonisation de ces derniers tant par la flore que la faune pour composer de nouvelles chaines alimentaires et y voire prospérer la vie piscicole.

Vidéo de suivi sur les récifs de Sanguinet

Positionnement des récifs

Ces récifs ont été mis en place également pour renforcer l'intérêt halieutique par la création de postes plus marqués, et même si leurs sièges ne serait que contre-productif à terme, leur positionnement a été signalé :

  • par la mise à disposition des coordonnées GPS pour le lac de Mimizan
Cartographie implantation récifs Mimizan

Cartographie implantation récifs Mimizan

 
Recifs Mimizan
  • par la mise à disposition des coordonnées GPS pour le lac de Sanguinet
Cartographie implantation récifs Sanguinet

Cartographie implantation récifs Sanguinet

 
Récifs artificiels VRAC Sanguinet

Merci de nous indiquer vos retours (et/ou captures d'écran) et observations si vous êtes amenés à prospecter ces récifs à des fins halieutiques. Ces retours nous permettront d'évaluer la pertinence de ce programme et son développement éventuel.  Nous comptons sur vous. Pour nous contacter

AAPPMA de MimizanAAPPMA de SAnguinet

 

Plan du site

Où pêcher ?

La Fédération des Landes

Associations de pêche

Milieux gestion et actions

Réglementation

Animations

Photos/Vidéos

Actus/Manifs