Accueil / Milieux gestion et actions / Restauration de frayéres / Marais de Laouadie

Marais de Laouadie à Biscarrosse

Réhabilitation du marais de Laouadie

Réhabilitation du marais de Laouadie

L’espèce brochet souffre fortement de la disparition de ces aires de reproduction. La réhabilitation de frayères rentre comme l'une des priorités d'intervention de la Fédération de Pêche des Landes. Le Marais de Laouadie constitue un site très intéressant pouvant aboutir à terme à un espace privilégié de reproduction alimentant les plus grands lacs landais qui voit d'année en année le retour de ce poisson emblématique.

Projet engagé depuis de nombreuses années en partenariat entre : la mairie propriétaire du marais, les chasseurs : Fédération Départementale de Chasse 40 et ACCA initiateurs de la démarche et les pêcheurs : Fédération Départementale de Pêche 40 et AAPPMA de Biscarrosse.

Marais de Laouadie

Marais de Laouadie nécessitant une ouverture

Situation

Ce marais se situe à cheval sur deux contextes : le Lac de Cazaux-Sanguinet et le Lac de Parentis-Biscarrosse. Il est alimenté par le premier et se draine dans le second.

Vidéo de présentation 

Un documentaire vidéo a été réalisé présentant ce projet. Pour le visualiser cliquez ici

Situation géographique

Situation géographique du marais de Laouadie

Le projet consiste à rouvrir la végétation (la couper) et à gérer l’hydraulique du Marais de Laouadie. Pour nous pêcheurs, cela permettra à l’espèce brochet d’y retrouver des conditions favorables à sa reproduction. Nous avons déjà mis en avant l’utilisation du site par l’espèce mais cette dernière reste trop souvent dépendante des conditions hydrauliques des deux lacs ce qui fait qu’il n’arrive pas à se reproduire tous les ans sur cet espace.

Ouverture de la végétation sur le marais

Ouverture de la végétation sur le marais

Cette vaste zone humide de 100 ha à fait l’objet d’ouverture de la végétation de façon mécanique (broyage) et par feu par la méthode d’écobuage. A terme ce sont environ 40-60 ha qui devraient être utilisable par l’espèce.

Organe de gestion hydraulique

Organe de gestion hydraulique

Finalisation en 2012

Cette année à vue la dernière pierre à l’édifice se mettre en place avec la réalisation et la mise en place de l’organe de gestion hydraulique : le seuil ainsi que la création d’une clôture dans le but à terme d’y accueillir du bétail. Ce bétail réalisera de façon naturelle l’entretien de la végétation du marais nous permettant alors de maintenir un substrat de ponte intéressant pour le brochet.

Presque fini...

Presque fini...

Les travaux ont eu lieu sur le mois de septembre.

Coût

Le coût global du projet est d’estimé 85 000 euros financé par les institutions : Conseil Général 40, Agence de l'Eau Adour Garonne, Conseil Régional d'Aquitaone, Mairie de Biscarrosse et les chasseurs et les pêcheurs.

Brochet deviendra grand

En espérant que petit brochet deviendra grand

Dès l’année prochaine nous suivre l’efficience de cette frayère dans le cadre des suivis annuels des frayées réhabilités

Plan du site

Où pêcher ?

La Fédération des Landes

Associations de pêche

Milieux gestion et actions

Réglementation

Animations

Photos/Vidéos

Actus/Manifs