6Accueil / Milieux gestion et actions / Suivi des peuplements / Espéce sandre sur Mimizan

Espéce sandre sur le lac de Mimizan

Baguage des sandres et suivi de l'espéce sur le lac de Mimizan

Baguage des sandres et suivi de l’espèce sur le lac de Mimizan

La Fédération pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques des Landes en collaboration avec l’AAPPMA de Mimizan a lancé en 2011 une étude de l’espèce Sandre sur le lac d’Aureilhan-Mimizan.
 

Objectifs de l'étude

Depuis de très nombreuses années, les AAPPMA effectuent des alevinages parfois conséquents en sandre sur les plans d’eau qu’elles ont en gestion. Les pêcheurs observent cependant une fluctuation inter-annuelle du nombre de leur capture. Dans le but de mieux appréhender et de mieux voir l’impact des alevinages sur la pêcherie et les populations naturelles, la Fédération des Landes en collaboration avec l’AAPPMA de Mimizan a décidé d’effectuer un suivi des captures sur l’espèce sandre au niveau du Lac d’Aureilhan-Mimizan.

Cette étude poursuit donc plusieurs buts :

Particpation des pêcheurs 

Nous avons besoin de votre implication pour mener à bien le suivi de cette espèce et espérons que vous serez nombreux à faire partie de notre réseau d’observations sur le terrain :

  • en renseignant le carnet de recensement (anonyme)
  • ou en signalant les captures de poissons bagués (date, n° de la bague, la longueur du poisson et si ce poisson a été conservé ou remis à l’eau) à l'AAPPMA ou la Fédération

Merci d’avance pour votre participation

PS: blog de pêcheur "actif" participant à l'action et ayant rédigé en post à ce sujet Fishinglandes

  • Connaître le devenir des poissons alevinés (taux de recapture),
  • Connaître la proportion de sandres alevinés capturés parmi l’ensemble des captures effectuées
  • Suivre le nombre de capture au fil des années afin de savoir si les aménagements réalisés permettent une augmentation de ce dernier,
  • Avoir des informations sur l’halieutisme de cette espèce (période de pêche préférentiel par les pêcheurs, temps de pêche, fréquence par pêcheur, …).
  • Afin d’évaluer tous ces buts pour améliorer la gestion de cette espèce nous avons mis en place un carnet de capture anonyme et nous avons marqué systématique les poissons issus de l’alevinage (80 sandres marqués en 2011 puis 120 poissons en 2012) à l’aide de bague spaghetti.

Ce suivi va se dérouler sur plusieurs années et se verra peut-être étendu aux autres espèces de poissons carnassiers. Cette étude, va au final, nous permettre d’affiner la gestion à réaliser sur cette espèce (intégration dans le futur PDPG) mais aussi de mieux connaître les us et coutumes des pêcheurs le recherchant dans le but d’en améliorer l’halieutisme.

 

Marquage des sandres alevinés

Depuis 2011, l'intégralité des sandres alevinés sur le lac sont bagués. Ce sont de petites bagues numérotées dites spaghettis, logées au niveau de la deuxième dorsale du poisson. Deux marques sont insérées mais il se peut que lors de leur capture plus qu’une seule ne soit présente.

Bagues spaghettisBaguage annuel des sandresde 100 à 200 kgs bagués chaque année

 

Carnet de recensement des prises de sandre

Ce carnet est distribué aux membres de l’AAPPMA de Mimizan et transmis à toute personne souhaitant nous aider par le suivi des prises (de toutes tailles, bagué ou non, conservées ou non) – ce carnet est basé bien évidemment sur du volontariat anonyme.

Carnet de recensement

Il est disponible sur simple demande auprès de :

Ou téléchargeable en PDF ici:

 

Premiers résultats

30 pêcheurs nous ont retourné leur carnet ce qui à la vue du nombre distribué (entre 300 et 400) est peu. Néanmoins, ce chiffre est suffisant pour exploiter de façon fiable les résultats qu’ils contiennent.

  • Nous avons pu constater qu’un nombre assez important de sandre était capturé en 2011 sur Mimizan (+ de 200 sandres pour nos 30 pêcheurs).
  • 10% de ces captures correspondent à des sandres issus de l’alevinage.
  • Pour ce qui est des périodes les plus favorables ce sont les mois de novembre et décembre qui tire leur épingle du jeu avec un taux de capturabilité plus fort.
AAPPMA de Mimizan

Bien entendu il faudra attendre, le retour des informations sur plusieurs années pour dresser un constat objectif étant donné la multitude des paramètres rentrant en jeu dans la dynamique des populations et le retour halieutique constaté.

Les résultats "partiels" des années 2011 et 2012 sont disponibles ci-dessous:

 
 

Merci d’avance pour votre participation

Plan du site

Où pêcher ?

La Fédération des Landes

Associations de pêche

Milieux gestion et actions

Réglementation

Animations

Photos/Vidéos

Actus/Manifs