Restauration d’une zone d’expansion de crue sur le fleuve ADOUR

Avr 17, 2024

un projet d’envergure

Retenu dans le cadre d’un appel à projet de l’Agence de l’Eau Adour Garonne (AEAG) et la Région Nouvelle Aquitaine, une véritable reconquête du milieu a pu être mise en place sur le fleuve Adour à hauteur de la commune de Saint Sever.

3 objectifs majeurs

La situation géographique et les caractéristiques du site ont permis de mettre en place ce projet ambitieux, technique et innovant avec comme grands objectifs :

  • la restauration d’une zone d’expansion de crue pour l’Adour
  • la restauration d’une zone humide pour la reproduction des espèces piscicoles (espèce repère : le brochet)
  • la restauration du matelas alluvial de l’Adour par apport de granulat pour la reproduction notamment de la Grande Alose et de la Lamproie Marine.

Ce projet est appelé à s’inscrire dans la durée car après les lourds travaux de lancement (ouverture du milieu, connexion à l’Adour et sécurisation du site), des cycles annuels d’entretien du site et de réinjection des granulats vers l’Adour sont programmés.

Vue aérienne du site pour illustrer le projet
Cailloux présents sur le site

Un site de 45 000 m2 bordant l’Adour avec un potenteil d’extraction de 10 000 m3 de galets.

Un projet partenarial

Différentes étapes et partenaires ont été indispensables pour voir aboutir cet important projet :

  • 2014 – achat du site par l’association de pêche de Saint SEVER
  • 2015 – mise en place d’un partenariat avec IMMO MOUSQUETAIRES (compensation zones humides)
  • 2018 – candidature retenue à l’appel à projet « Zone inondables »
  • 2019/2020 – études préliminaires
  • 2021 – début des travaux sur site avec connexion avec l’ADOUR
  • 2022/2024/… travaux annuels d’entretien et réinjection des galets vers l’Adour

Coût du projet

Le projet s’éléve à ce jour à 200 K€ réparti de la manière suivante :

  • 40 K€ d’études techniques
  • 160 K€ de travaux

Entre 15 et 30 K€ de travaux sont maintenant planifiés chaque année.

Suivis piscicoles et des galets

Des pêches d’inventaires avec comme espèce repère le brochet seront réalisées annuellement au printemps pour apprécier la colonisation de la zone.

De manière expérimental a été lancé un protocole de marquage des galets extraits sur le site et réintroduits dans le lit mineur de l’Adour. Un premier suivi sera réalisé au début de l’été pour estimer leur déplacement et le transport naturel par l’Adour.

Camion travaillant sur le site

Les partenaires :

  • Financiers : Union Européenne, AEAG, Région Nouvelle-Aquitaine, Fédération Nationale de la Pêche en France, Fédération de pêche des Landes, Immo Mousquetaires et AAPPMA de St Sever
  • Techniques : Office Français de la Biodiversité, Institution Adour, Département des Landes, Landes Nature, CPIE Seignanx et Syndicat Adour Midouze

VIDEO du projet

Des premiers coups de pelle pour connecter directement cette zone humide avec l’Adour aux premières crues inondant la zone, retrouvez en images la présentation de ce grand projet.

Une pensée toute particulière au défunt Jean CAZAUBON qui introduit et conclut magnifiquement, et avec passion, cette vidéo.

Nos derniers articles

RESULTATS du Concours photo #pechelandes

RESULTATS du Concours photo #pechelandes

Les 20 photos gagnantes Ces clichés capturent la beauté et la diversité de notre passion commune pour la pêche. Nous félicitions et remercions l'ensemble des participants avec plus de 460 photos transmises pour ce jeu concours proposé par la fédération de pêche des...

espèce sandre dans les Landes – suivi et résultats 2023

espèce sandre dans les Landes – suivi et résultats 2023

ObjectifS Cette action de gestion sur les milieux  aquatiques a été mise en place depuis 9 ans et vise l'espèce Sandre. Et comme la reproduction naturelle d'une espéce est toujours beaucoup plus efficace et pérenne qu'une action d'empoissonnement ponctuelle, une...